Comment choisir un sex-toy pour le point G?

Je suis en train de chercher une intro drôle et un peu sympa pour pouvoir enfin poster ce billet qui traîne dans mes tiroirs depuis un bon moment, et je n’en trouve pas. Du coup je vais me contenter de te dire que se chatouiller le point G ça peut faire vachement de bien, que ça se fait plutôt pas mal avec les doigts, mais que le souci avec l’humain c’est qu’au bout d’un moment ça se fatigue. Sache donc que si tu veux upgrader ton game et te faire plaisir avec un sex-toy profilé spécialement pour ça: ya moyen
Je te donne donc plein de conseils en dessous pour le choisir, et normalement quand tu auras lu tout ça tu auras oublié le caractère minimaliste de cette introduction.

Rappels anatomiques

Le point G, visualise ça comme un matelas: c’est une épaisseur (composée d’une partie du vagin, d’une zone de tissus érectiles autour de l’urètre et de la jonction des racines du clitoris, rappelle toi, j’en parle là).
Maintenant imagine tu es un-e grosse relou et t’as décidé de faire chier quelqu’un qui fait la sieste. Si tu te mets sous le lit et que tu frottes le matelas, la personne va continuer à dormir. Si par contre tu y mets des grands coups de pieds, tu vas direct le-la réveiller.
Et bah ton point G c’est pareil, il faut y aller à grands coups de pieds, sinon il continue à pioncer.

Pour stimuler ton point G, ce qui marche, c’est la PRESSION, et le mouvement idéal c’est « vers le haut vers l’avant » (un peu comme si tu faisais viens ici avec tes doigts).

POINT G SCHEMA

Pourquoi « vers le haut vers l’avant »?

Le point G, donc, est composé d’une partie du clitoris.
Maintenant, imaginons que le clitoris est un ballon. Au repos, les capteurs sensoriels qu’il renferme sont répartis dans toute sa surface, ils « flottent » au milieu. Sous l’effet de l’excitation, le sang va affluer dans tous les tissus érectiles qui vont gonfler: les capteurs sensoriels vont se retrouver plaqués à fleur de peau, et se concentrer essentiellement dans le gland du clitoris (vers l’avant, donc).

clitoris ballon

Donc tes capteurs sont tous à l’avant, complètement surexcités, en mode « touche moi touche moi touche moi vas y làààààà ». Du coup, tu peux stimuler le gland externe et ils vont kiffer, mais tu peux aussi insérer tes doigts dans le vagin et appuyer vers le gland du clitoris -> donc vers le haut et l’avant.
En faisant ça, c’est comme si tu filais un coup derrière la tête à tes capteurs sensoriels. Imagine toi dans un concert, tu es au premier rang dans la fosse, appuyé-e contre la barrière. Tout à coup le groupe lance le morceau le plus populaire, et tu sens la pression et l’enthousiasme des gens derrière toi, et tu es encadré-e des 2 côtés. Tu visualises?
Et ben pour tes capteurs sensoriels c’est pareil, ils se retrouvent compressés entre la paroi du gland du clitoris à l’avant, et le mouvement de pression que tu appliques derrière.

Stimuler ton point G, on pourrait résumer en disant que c’est stimuler ton clitoris par l’intérieur (du coup, vaginale ou clitoridienne, ça n’existe pas).

Comment je choisis mon sex-toy maintenant?

Active ou passive?
Alors la première chose que tu dois te demander, c’est si tu veux te lancer dans la masturbation active ou passive.
La masturbation passive, ça veut dire que c’est le sex-toy qui fait tout: tu l’insères, tu mets les mains derrière la tête et tu le laisse gérer (–> Ina Wave de Lelo).
La masturbation active, ça veut dire qu’il faut bosser un peu, et c’est à toi de faire le taff en bougeant les hanches, ou en effectuant un mouvement de levier avec la main.

J’ai tendance à penser que la masturbation active sera plus intéressante pour la découverte de ton corps, ça permet de reproduire plus facilement les mouvements qui font du bien avec un ou une partenaire par la suite. L’idée, à terme, c’est d’être véritablement actrice-acteur de son plaisir lorsqu’on est à 2 (ou 12).
La masturbation passive, ça peut être bien si vraiment tu crains de ne pas trouver la zone concernée et que tu veux ressentir les sensations sans pression, pour te familiariser tranquillement avec. Ou juste par ce que tu as envie de te faire un kiff solo, c’est plutôt libérateur et agréable d’avoir des orgasmes en faisant le-la flemmasse.

Passive ou active, dans tous les cas la stimulation du point G permet d’augmenter sa sensibilité: c’est tout bénef.

Quelle forme?

La forme archétypale du sex-toy pour le point G, c’est la courbe. Tout simplement par ce qu’elle permet d’amplifier l’effet levier, et d’appliquer une pression intense sur le point G. Donc pour être efficace, choisis un sextoy bien incurvé.

La deuxième chose à prendre en compte, c’est la forme de la tête. Sur certains toys, elle est grosse et plate. Sur d’autres, plus effilée. Sur d’autres, c’est une boule…Comment on choisit du coup?

la tête plate est très bien pour celleux qui ont peur de ne pas trouver leur point G, tout simplement par ce qu’elle offre une large surface de contact avec la paroi vaginale, et une pression diffuse (donc beaucoup moins de chances de se rater).

gilda

la tête effilée sera intéressante pour les personnes qui cherchent la précision et qui savent déjà ou appuyer: une fois la bonne zone localisée, la pression appliquée avec une tête effilée sera concentrée sur une toute petite zone de la paroi vaginale: forcément, ça sera plus puissant.

emma

Vibrant ou pas?

On va être francs: la vibration pour le point G, c’est pas la panacée. Comme établi plus haut, ce qui compte c’est la pression. Du coup n’importe quel jouet rigide, s’il est bien positionné, fera le job très correctement…qu’il vibre ou non.
La vibration sera surtout intéressante pour stimuler la partie externe du clitoris et faire monter l’excitation. Et puis, comme au début il est rare d’obtenir un orgasme par stimulation interne, tu pourras finir en faisant vibrer ton gland.

Quand aux vibrations, avant d’acheter ton sex-toy, fais un test: serre le fort au creux de ta main. Si les vibrations rayonnent dans le bras, banco, tu prends. Si elles s’étouffent, aucun intérêt: la stimulation restera superficielle (et rappelle toi, le point G c’est un matelas, il faut que ça se propage dans l’épaisseur).

Une nouvelle catégorie de sex-toys utilise un système de pulsations, qui envoient des « ondes » dans l’ensemble du point G. Perso, je trouve ça formidable, faudra que je vous en parle.

Quelle matériau?

Silicone? Verre? Métal? Bois? Une banane ça marche ou pas?
Ce qui compte, c’est que ce soit rigide!

J’ai une préférence pour les jouets en verre ou en métal, avec lesquels chaque mouvement est ressenti hyper intensément…Mais de nombreux jouets en silicone sont également très performants. L’important, c’est qu’ils ne se plient pas: un silicone trop souple, un sex-toy flexible, ça veut dire moins de pression et plus d’efforts.

NJOY PURE WAND

Du coup, comment on choisit? Un jouet en silicone rigide, c’est une coque de plastique recouverte d’une couche de silicone. Donc, forcément, il y a un léger amorti lorsqu’on appuie (vu que le silicone c’est de base plutôt moelleux). C’est LÉGER, mais c’est là.
Sur un jouet en métal ou en verre, aucun amorti, la moindre pression sera donc ressentie plus fort et plus rapidement.

Et la taille?

Deux choses sont à prendre en compte: le diamètre et la longueur du sextoy.
un gros diamètre, ça permet de se contracter autour et d’amplifier les sensations, c’est top pour celleux qui aiment ressentir un effet de plénitude.
un petit diamètre, ça permettra une stimulation plus précise, c’est plus facile à insérer, et c’est moins impressionnant pour celleux qui ne sont pas tout à fait sereins avec la stimulation interne.

Pour la longueur, c’est plus simple: le point G est à l’entrée vaginale, donc pas besoin d’un sex-toy long comme ton avant-bras. Si la longueur insérable fait 6/8 cm ça suffit largement (j’ai bien dit longueur INSÉRABLE, c’est à dire sans compter la zone de prise en main).
On peut choisir des jouets plus longs, il faudra simplement n’en insérer qu’une petite partie pour atteindre le point G. Le point positif d’un sex-toy plus long, c’est que vous pourrez aussi aller chercher toute la zone profonde de votre vagin si ça vous tente.


Bon. Normalement, avec tout ça, tu devrais pouvoir choisir tranquillement un sex-toy pour découvrir / sensibiliser / faire kiffer ton point G.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :